Qui se cache derrière le Miroir Pédagogique?

Inauguré en 2013, le Miroir Pédagogique est désormais la propriété de deux enseignantes passionnées et dynamiques souhaitant partager du contenu pédagogique en ligne (ou non) qu'elles créent.

Karine Riley

Karine oeuvre, de près ou de loin, dans le monde de l'éducation depuis 2005. Diplômée de l'Université Laval, elle travaille présentement à la Commission Scolaire de la Capitale à titre d'enseignante de 5e année. Malgré sa tâche à temps plein et sa vie de famille, elle retourne sur les bancs de l'Université Laval (à temps partiel) en 2014 afin d'obtenir un DESS en adaptation scolaire. Ce retour à l'école lui fera saisir à quel point les élèves en difficulté ont besoin d'un enseignement adapté.

 

Cherchant toujours à aller plus loin, cette enseignante motivée instaure l'approche de la classe inversée et du travail en sous-groupes par ateliers ou par centres d'apprentissage dans sa classe au cours de l'année scolaire 2012-2013. Avec l'aide de nombreux collègues (notamment celle d'Éric Tremblay www.monsieureric.net ) elle paufine cette méthode et partage son vécu dans différents congrès et événements spéciaux. Elle constatera, avec joie, que la classe inversée est parfaite pour les élèves en difficultés d'apprentissage et permet, par le fait même, aux élèves sans difficulté d'avancer plus rapidement. L'idéal pour une classe régulière. 

 

Grâce au réseautage qu'elle fait, Karine découvre un intérêt chez les autres enseignants en lien avec ses différentes approches pédagogiques. C'est la raison pour laquelle Le Miroir Pédagogique a pris un virage "conception de matériel pédagogique" afin d'en faire profiter un maximum d'élèves et de répondre aux demandes des enseignants. 


Martine Bélanger

 

Martine est une jeune enseignante qui travaille présentement pour la Commission scolaire de la Capitale. Diplômée de l'Université Laval en 2013, elle côtoie depuis plusieurs classes du 3e cycle. 

Son intérêt marqué pour les élèves en difficulté s'est confirmé par sa participation, en 2010-2011, au Projet d'appui au jeunes en difficulté (PAJED) parrainé par la Fondation Paul Gérin-Lajoie. En effet, elle a préparé et effectué un stage de trois mois au Sénégal, en Afrique de l'Ouest, auprès des enfants délaissés en raison d'un trop grand retard scolaire. Elle a ainsi pu s'ouvrir à une éducation dont les fondements sont fort différents des nôtres, mais qui comporte, elle aussi, un lot d'élèves pour qui l'école est un obstacle qui semble insurmontable.

 

De plus, elle a eu l'opportunité d'enseigner à un groupe d'élèves ayant chacun des difficultés d'apprentissage et comportementales particulières, ce qui a confirmé son désir de poursuivre ses études au diplôme d'études supérieures spécialisées en adaptation scolaire. C'est pendant cette même année scolaire qu'elle fera connaissance d'enseignants passionnés et dévoués qui l'inspireront. En effet, son collègue Éric Tremblay (www.monsieureric.net) lui sera d'une grande aide pour s'initier à l'approche de la classe inversée. La rencontre de son autre collègue, Karine Riley, fera naître une belle collaboration: Le Miroir Pédagogique! 

 

Les élèves d'aujourd'hui forment la société de demain. En tant qu'enseignante, il es primordial pour elle de répondre aux besoins de ses élèves afin qu'ils se développent à leur plein potentiel. Elle croit qu'en rehaussant leur estime, et ce, en créant des activités différentes et adaptées, ils se sentiront de plus en plus compétents et outillés pour s'engager dans leur parcours scolaire.