Comment réussir l'intégration de la classe inversée

Après plus d'une année à tester la classe inversée et après plusieurs discussions avec des collègues l'ayant aussi instaurée, j'en ai tiré certaines conclusions. 

 

- Il faut éviter de se mettre de la pression. Permettez-vous de faire des erreurs. Rien ne sera parfait au départ et c'est "correct" ainsi. 

 

- Privilégiez une approche "mixte" de la classe inversée. N'inversez pas tout! 

 

- Réfléchissez bien à vos intentions pédagogiques qui vous guideront par rapport au moment où vous souhaitez faire écouter des vidéos. Selon les notions abordées, il peut être préférable de faire écouter la capsule vidéo avant d'aborder une notion (rappel des connaissances antérieures) ou encore à la fin d'une pratique collective (en guise de réinvestissement). L'impact ne sera pas le même selon vos intentions pédagogiques. Personnellement, j'ai déjà fait écouter des capsules vidéo en classe (en sous-groupe ou en grand groupe). 

 

- Si vous décidez de filmer vos propres capsules, sachez que la majorité des élèves aiment bien voir le visage de l'enseignant... 

 

- L'intégration d'un blogue ou de toute plateforme permettant un échange entre les élèves à l'extérieur des heures de classe est fort utile. Mes élèves devaient aller bloguer sur mon site de classe afin de m'expliquer "dans leurs mots" ce qu'ils avaient  compris (ou moins) et fournir un exemple différent de celui utilisé dans la capsule. Ce fut fascinant de constater à quel point le blogue était devenu un lieu d'échanges et de discussions entre eux. Chaque soir, des questions apparaissaient suivies de réponses provenant d'élèves ayant compris. Quel bonheur de constater que la communauté d'apprentissage que nous étions de 8h15 à 15h15 demeurait en place une fois tous et chacun partis à la maison. 

 

De mon côté, lire les commentaires du blogue me permettait de cibler précisément les besoins de mon groupe et les interventions à prioriser au cours de la journée et ce, avant même l'arrivée des élèves entre mes murs de classe.

 

- Si vous créez vos propres capsules, évitez de dépasser 3 à 4 minutes si vous enseignez au primaire. Il est préférable de faire écouter deux capsules de 3 minutes qu'une longue de 6 minutes. 

 

- Il serait illusoire de croire qu'une capsule de trois minutes peut remplacer une activité signifiante d'apprentissage en classe. Il est nécessaire d'effectuer un retour sur presque toutes les capsules vidéo. 

 

- Pour sauver du temps, utilisez des capsules déjà enregistrées par d'autres enseignants. Il y en a plusieurs. Il est aussi possible de filmer des capsules en classe pendant que vous enseignez ou encore de demander à vos élèves d'en créer (assurez-vous toutefois d'avoir les autorisations parentales  nécessaires aux fins de diffusion sur le web).